IRD - Suds en ligne : les dossiers thématiques de l'IRD

La désertification dans tous ses états

La désertification, un problème de développement

Les ressources naturelles  |  Les activités humaines  |  Le fonctionnement des systèmes sociaux  |  Un exemple : la Jeffara tunisienne

Le fonctionnement des systèmes sociaux

Enfin, c’est du fonctionnement des systèmes sociaux que dépendent les pressions exercées sur les ressources et l’environnement. Le développement rural n'est pas réductible à des processus d'évolution technique ou économique. La manière dont les sociétés humaines gèrent leurs espaces et leurs ressources est fortement marquée par les contraintes culturelles dont dépendent leur perception de l’environnement, leurs capacités d’évolution et d’appropriation  de nouvelles technologies.
Pour qu’une société protège son environnement, il faut que ce soit économiquement possible et que celui-ci fasse partie de son système de références. La destruction des ressources naturelles et la perte de productivité des terres constituent un obstacle majeur au développement de ces pays, pouvant aboutir à des catastrophes majeures difficilement réversibles : famine, abandon des terres, migration brutale (réfugiés de l’environnement). On estime qu’il y a actuellement 25 millions de réfugiés, soit 58 % de l’ensemble des réfugiés du monde dont la situation est liée à des catastrophes environnementales.
De nombreux auteurs soulignent le lien fort entre désertification et pauvreté. Par suite du manque de capital, d’opportunités  économiques, les populations pauvres sont conduites à exploiter leurs ressources limitées de manière à satisfaire leurs besoins immédiats, même si cette exploitation à court terme compromet la durabilité de ces ressources et renforce à terme leur vulnérabilité. La pauvreté engendre la dégradation des terres. La désertification est à son tour un facteur d’aggravation de la pauvreté.

déplacement de population