IRD - Suds en ligne : les dossiers thématiques de l'IRD

La désertification dans tous ses états

La lutte contre la désertification

Un réseau d'observatoires locaux (ROSELT)  |  La télédétection : un outil de suivi de la désertification  |  Le droit foncier face à la désertification
Le projet européen DESIRE

Un réseau d'observatoires locaux (ROSELT)

Des guides thématiques  |  Une approche spatiale pluridisciplinaire
Le partage et la mutualisation des données de la désertification

L’observatoire du Sahara et du Sahel a mis en place, depuis 1994, un Réseau d’Observatoires de Surveillance Ecologique à Long Terme (ROSELT). C’est le premier réseau régional africain d’institutions en collaboration Sud-Sud-Nord pour le partage des compétences et connaissances sur des observatoires locaux de l’environnement (14 pilotes, 25 labellisés) dans 11 pays circum-sahariens.
Etroitement lié à la convention internationale de lutte contre la désertification, et globalement aux Accords Multilatéraux sur l’Environnement (Désertification, Biodiversité, Changement climatique), il contribue à évaluer, pronostiquer et suivre les changements environnementaux. Il fournit un dispositif pérenne de surveillance locale qui alimente les programmes de recherche sur l’environnement (Desurvey, AMMA…) et les dispositifs nationaux de surveillance environnementale (Algérie, Egypte, Maroc, Tunisie, Mali, Niger…). Il applique progressivement des méthodes consensuelles et harmonisées de collecte et traitement de l’information environnementale (biophysique et socio-économique) qui permettent d’élaborer des produits communs comparables dans le temps (diachronique) ou dans l’espace (synchronique) 
Après une phase (1995-1999) de construction du réseau et de démarrage partiel des activités de surveillance (végétation, sol, climat principalement) en Afrique au Nord du Sahara, l’OSS a confié la coordination du réseau à l’IRD (US Désertification) de 2000 à 2005, en collaboration avec le CIRAD (URP pastoralisme) et l’INSAH (L’Institut du Sahel, CILSS). Il s’agissait de définir et mettre en œuvre les méthodologies ad hoc pour remplir tous les objectifs du réseau sur l’ensemble des pays.
Un Système d’Information sur l’Environnement a alors été conçu, développé et appliqué. Il s’organise autour  de guides méthodologiques thématiques, d’un système local de traitement intégré de l’information Nature/Sociétés, SIEL, et  d’un système de partage et de circulation de l’information, MDweb.

carte ROSELT
Drone Pixy
photo prise par Pixy à moyenne altitude
photo prise par Pixy à basse altitude