IRD - Suds en ligne : les dossiers thématiques de l'IRD

De la plante au médicament

L'exploration de la biodiversité passe par la valorisation des médecines traditionnelles et par des techniques de triage automatisé sélectionnant de nouvelles substances naturelles pour des applications médicales.

Retour à l'accueil

L'impact du barrage de Garafiri en Guinée

Usine hydro-électrique de Garafiri

Un réseau de 12 stations  |  Un net recul du front salé  |  Une importante activité de pêche

Le barrage de Garafiri alimente en électricité (75 MW) la Guinée maritime et la moyenne Guinée. Situé sur le Konkouré dans les contreforts du massif du Fouta Djalon, il contrôle un bassin versant de 2460 km2. La mise en eau de la retenue, commencée en avril 1999, s'est achevée en septembre 1999. Le lac artificiel a une superficie de 79 km2, une profondeur maximale de 66 m et une profondeur moyenne de 20 m.
La construction du barrage et la mise en service de l'usine hydroélectrique de Garafiri ont entraîné d'importantes modifications des débits du Konkouré, responsables d'un adoucissement des eaux de l'estuaire et de modifications de la répartition des huîtres et des peuplements de poissons.