IRD - Suds en ligne : les dossiers thématiques de l'IRD

De la plante au médicament

L'exploration de la biodiversité passe par la valorisation des médecines traditionnelles et par des techniques de triage automatisé sélectionnant de nouvelles substances naturelles pour des applications médicales.

Retour à l'accueil

Les petits barrages en zone tropicale et rurale

Lac collinaire d'El Gouazine

Les lacs collinaires en Tunisie  |  Un véritable réseau pilote de surveillance  |  Comment implanter et gérer un lac collinaire ?  |  Comment optimiser les aménagements en amont et en aval des lacs ?  |  Quel est l'impact des lacs sur l'environnement et la ressource en eau ?

En milieu rural, les petits barrages apparaissent comme des aménagements propres à assurer les besoins en eau de petites communautés. Ce sont des ouvrages de retenue d'eau de surface, créés par une digue en terre, en pierre, ou en béton. Ils contiennent quelques dizaines à quelques milliers de mètres cubes d'eau. Leur construction ne crée pas a priori de nuisance particulière mais apporte une ressource en eau disséminée dans le paysage pour le bétail, l'irrigation et les usages domestiques ; elle permet de surcroît de développer une activité halieutique (élevage de poissons) sources alternative de protéines. Avec pour objectif d'étudier ces petites retenues dans divers pays du Sud, l'IRD a mis en place le programme « Petits Barrages » qui s'est développé dans une dizaine de pays de la zone tropicale. Nous prendrons ici l'exemple de la Tunisie.
Sept instituts de recherche, partenaires méditerranéens et européens entretenant déjà de nombreuses collaborations, se sont alors associés pour proposer le programme HYDROMED, désormais étendu au Maroc et à la Syrie.