IRD - Suds en ligne : les dossiers thématiques de l'IRD

De la plante au médicament

L'exploration de la biodiversité passe par la valorisation des médecines traditionnelles et par des techniques de triage automatisé sélectionnant de nouvelles substances naturelles pour des applications médicales.

Retour à l'accueil

Amazone  |  Congo  |  Sénégal

L'Amazone : des chercheurs sur le plus grand fleuve de la planète

Limite de la varzéa

Le programme HiBAm  |  Un fleuve singulier  |  Vers une meilleure compréhension de la dynamique du fleuve

Le programme HiBAm

Hydrologues, géochimistes, hydrobiologistes… nombreux sont les chercheurs de l'IRD à scruter les eaux "noires" ou "blanches" de l'Amazone, depuis leurs sources dans les Andes jusqu'à leur embouchure, sur les rivages de l'océan Atlantique. Les eaux "blanches" sont originaires des Andes et chargées de sédiments, les eaux "noires" issues des boucliers brésiliens et guyanais sont pauvres en matières en suspension.
L'institut a été l'initiateur du programme HiBAm (Hydrologie et Géochimie du Bassin amazonien) dont l'objectif essentiel est d'améliorer les connaissances sur les processus et mécanismes qui contrôlent l'hydrologie et la géochimie des eaux du bassin amazonien. Ce programme associe le Brésil, l'Equateur, la Bolivie, la France et demain le Pérou.

Globules rouges infectés par Plasmodium falciparum.
Globules rouges infectés par Plasmodium falciparum.