IRD - Suds en ligne : les dossiers thématiques de l'IRD

De la plante au médicament

L'exploration de la biodiversité passe par la valorisation des médecines traditionnelles et par des techniques de triage automatisé sélectionnant de nouvelles substances naturelles pour des applications médicales.

Retour à l'accueil

Amazone  |  Congo  |  Sénégal

Le bassin du fleuve Congo

Confluence entre l'Oubangui et le Congo

Le plus important système hydrologique d'Afrique centrale  |  Comprendre le fonctionnement de ce bassin  |  La nature des sols module les effets de la sécheresse

Le plus important système hydrologique d'Afrique centrale

Avec un bassin versant de 3,7 millions de km2, le fleuve Congo et ses affluents représentent le plus important système hydrologique d'Afrique centrale. Des chercheurs de l'IRD ont étudié les relations entre les précipitations et le débit du fleuve et de ses principaux affluents tout au long du XXe siècle. Cette étude montre d'une part que le débit du Congo a été marqué par une instabilité au cours de la seconde moitié du siècle et une forte baisse durant la dernière décennie. D'autre part, elle révèle que, si les fluctuations du débit sont dues aux variations des précipitations, cette influence est largement modulée par la nature des sols où coulent le fleuve et ses affluents.
Situé au centre de l'Afrique, le bassin hydrologique du Congo est à cheval sur un grand nombre de pays (Congo et République Démocratique du Congo principalement, mais également l'Angola, le Cameroun, la République centrafricaine, la Zambie, la Tanzanie jusqu'au Lac Tanganyka (Soudan). Plus long fleuve d'Afrique après le Nil, deuxième fleuve du monde en débit après l'Amazone, le Congo représente la moitié des eaux africaines déversées dans l'océan Atlantique.

Le Stanley Pool