IRD - Suds en ligne : les dossiers thématiques de l'IRD

De la plante au médicament

L'exploration de la biodiversité passe par la valorisation des médecines traditionnelles et par des techniques de triage automatisé sélectionnant de nouvelles substances naturelles pour des applications médicales.

Retour à l'accueil

Les glaciers tropicaux

Le recul accéléré des glaciers andins  |  Faire parler les glaces  |  La carotte de l'Illimani  |  Dynamique de l'eau et climats d'altitude 

Faire parler les glaces

Des carottages profonds, menés avec l'IRD en Bolivie, au Chili, en Equateur, et prochainement au Pérou, permettent d'extraire des archives de glace qui fournissent des séries climatiques à haute résolution sur plusieurs milliers d'années.
Mais comment faire parler les échantillons ramenés gelés pour analyse à des laboratoires français et européens partenaires. Actuellement, les chercheurs de l'IRD, du Laboratoire de glaciologie et géophysique de l'environnement de Grenoble et du Laboratoire des sciences du climat et de l'environnement de Saclay se penchent sur les 137 mètres de l'une des carottes prélevées en 1999 sur l'Illimani en Bolivie, à 6350 m d'altitude.
Il leur faut tout d'abord dater les différentes strates de glace, depuis la surface jusqu'à la base de la carotte qui reposait sur le lit rocheux. La datation peut être obtenue grâce aux traceurs isotopiques (deutérium et oxygène 18) ou chimiques (chlorures, sulfates, etc.) à la conductivité électrique, au nombre et à la taille des poussières. La comparaison de ces traceurs permet de compter les cycles saisonniers qui, dans cette région des Andes, présentent l'avantage d'être très contrastés. Des datations absolues peuvent également être réalisées, notamment à l'aide du carbone 14 contenu dans certains éléments organiques (pollens, insectes, etc.).

 Illimani, Bolivie
 Illimani, Bolivie