IRD - Suds en ligne : les dossiers thématiques de l'IRD

De la plante au médicament

L'exploration de la biodiversité passe par la valorisation des médecines traditionnelles et par des techniques de triage automatisé sélectionnant de nouvelles substances naturelles pour des applications médicales.

Retour à l'accueil

La pêche dans le Delta Central du Niger

Scène de pêche collective

Entre 45 000 et 100 000 tonnes de poisson par an  |  Près de 140 espèces de poissons  |  Bozo, Somono, Sorko…  

En bordure du Sahara, entre les villes légendaires de Djenné et Tombouctou, s'étend une plaine alluviale que les crues du fleuve inondent chaque année : le Delta Central du Niger.
Son intérêt ne réside pas seulement dans un passé historique prestigieux mais aussi dans un ensemble de richesses naturelles précieuses en pays sahélien. Malgré des réglementations parfois inadaptées et les sécheresses récurrentes, l'écosystème deltaïque reste une étonnante machine à produire de la fertilité et du vivant : sols, herbages, poisson.
À la demande du Mali, L'IRD a démarré en 1986, un programme de recherche multidisciplinaire réunissant biologistes des pêches, écologistes, économistes, hydrologues, géographes, anthropologues afin d'apporter un appui scientifique à la connaissance des pêcheries deltaïques.