IRD - Suds en ligne : les dossiers thématiques de l'IRD

De la plante au médicament

L'exploration de la biodiversité passe par la valorisation des médecines traditionnelles et par des techniques de triage automatisé sélectionnant de nouvelles substances naturelles pour des applications médicales.

Retour à l'accueil

Des effets d'un barrage sur les poissons d'un fleuve tropical

La formation du réservoir en trois étapes  |  La biodiversité du réservoir  |  À l'aval  Barrages et société  


À l'aval...

À l'aval la fermeture du barrage a été immédiatement suivie d'une dégradation drastique de la qualité physico-chimique de l'eau se traduisant par une importante déficience en oxygène et une accumulation de débris organiques. Ces conditions ont été toutefois rapidement améliorées par la construction par Electricité de France d'un seuil de ré oxygénation au pied du barrage. La conséquence fut une fuite des poissons vers l'amont et leur grande accumulation au pied du barrage, abandonnant la plus grande partie de la zone aval.
À partir de décembre 1996 les poissons ont commencé à recoloniser l'ensemble de la zone aval et les captures se sont maintenues au même niveau qu'avant barrage. Il est clair en revanche que les modifications du régime hydrologique induites par le fonctionnement de l'usine hydro-électrique ont eu des conséquences importantes sur la reproduction et la survie juvénile de nombre d'espèces et, à long terme, il est à craindre qu'un certain nombre d'entre elles disparaissent de la zone. Du fait de l'importante variabilité du milieu (opérations de l'usine, phénomène El Niño…) l'estimation de la richesse spécifique est difficile. Cependant, certains résultats suggèrent une diminution de l'ordre d'une dizaine d'espèces par rapport à la période avant barrage.