L'acoustique au service de la recherche halieutique

Et l'histoire continue…  |  La grande évolution des sondeurs et sonars
Fréquence, amplitude, pression, vitesse…  |  Les sondeurs  |  Les sonars
Les sondeurs multifaisceaux halieutiques  |  Les sonars 3D et caméras acoustiques  |  Les marques acoustiques  |  L'acoustique halieutique au service de la pêche et de l'écologie aquatique  |  L'acoustique halieutique en plein essor

L’acoustique halieutique en plein essor

L’utilisation de l’acoustique continue son extraordinaire croissance dans le monde scientifique, mais aussi civil et militaire. C’est actuellement le seul moyen aisé d’explorer le monde sous-marin car faibles sont les contraintes de pénétration du son dans l’eau. Les avancées méthodologiques et technologiques rendent sondeurs et sonars de plus en plus performants, ouvrant ainsi de nouvelles voies applicatives pour la recherche, et c’est le cas des études multifréquentielles qui connaissent un développement croissant dans le monde scientifique.
 L’acoustique halieutique est aussi de plus en plus utilisée dans le monde, plus spécialement pour évaluer les biomasses de poissons. Cette technologie basée sur l’intégration des échos offre de nombreux avantages dont une bonne couverture bathymétrique, une production rapide des résultats, une indépendance des données de la pêche commerciale, et de plus c’est une méthode non-intrusive, ne détruisant ni les milieux biotiques ni abiotiques et donc respectant l’environnement.
Les préoccupations de sauvegarde de l’environnement, de préservation des écosystèmes ayant un poids social croissant, l’acoustique halieutique a complété son éventail applicatif en s’intéressant aux études des écosystèmes puis aux nouvelles approches écosystémiques de gestions des pêcheries.
La nécessité d’une telle approche, qui prend en compte le maximum de paramètres ayant une influence sur les écosystèmes :

est maintenant largement intégrée dans les préoccupations scientifiques et très fortement souhaitée par les politiques et les usagers.
Les enjeux sont nombreux. Il s’agit d’améliorer la précision des estimations d’abondance d’espèces exploitées ou non, de mieux chiffrer les capacités des milieux à supporter des agressions et à se reconstituer. Il s’agit aussi de mettre en place des politiques d’aménagement du milieu. Il s’agit encore de mettre en place des politiques et des règlementations de gestions des ressources et des pêcheries sur du moyen ou long terme, par opposition aux pratiques actuelles d’attribution de quotas année après année qui ne laissent ni aux politiques ni aux entrepreneurs de vision dans la durée sur leurs activités. Ces enjeux qui chez nous prennent une dimension et un poids chaque jour plus importants, sont à l’évidence encore plus cruciaux dans les pays du sud.
Les enjeux sont donc nombreux et d’importance capitale ; nul doute que l’acoustique, et notamment l’acoustique halieutique, occupera un terrain croissant dans le futur. L’IRD y tiendra sa place.

effet de la fréquence sur la détection d'organismes marins
Etudes écosystémiques et éthologiques à partir de données acoustiques