Les écosystèmes coralliens de l'Indo-Pacifique

• Les sites ateliers
• Structure spatiale des écosystèmes coralliens
• Perturbations naturelles et anthropiques
• Les outils d'aide à la gestion
• Vers un développement durable des écosystèmes coralliens

Les outils d'aide à la gestion

Télédétection
Pour les études aux échelles globales ou régionales, la base de données d’images satellites Landsat est disponible sur le Centre de Nouméa, à l’Université de Floride Sud (USF) en Floride et sur un serveur du SeaWIFS Project pour permettre les accès publics. Les résultats des traitements sont envoyés à l'USF pour vectorisation et intégration sous Système d’Information Géographique, puis mis en accès libre sur le web via une interface. Aux échelles locales, les  composantes de l’habitat seront cartographiées à partir d’une images Quickbird ou IKONOS, après une vérité terrain. À partir de cette donnée ou de l’image initiale, il est possible d’extraire une série de paramètres "habitats" utiles aux études locales sur les populations et leurs changements.

Génétique des populations
Deux espèces de Lethrinus (L. miniatus et L. nebulosus) et une espèce de Siganus seront les principaux modèles biologiques étudiés. De 30 à 100 individus par échantillon et par espèce seront collectés sur au moins deux stations sur le pourtour de la Nouvelle-Calédonie, aux Iles Loyauté, ainsi qu’à l’extérieur de l’archipel néo-calédonien (Indonésie, Papouasie, Grande Barrière et Ryukyus au  Japon). Les méthodes utilisées pour identifier les espèces sont basées sur l’identification des séquences nucléotidiques d'un fragment du gène mitochondrial et des marqueurs microsatellites.

Échantillonnage des stades jeunes des poissons
La technique des pièges lumineux est utilisée, associée à l’utilisation d’un filet bongo de 335mm de maille. L’association des différentes techniques d’échantillonnage permettra d’étudier différents stades ontogéniques et classes de taille dans les assemblages. Les juvéniles à l’installation seront échantillonnés grâce à des structures artificielles, complexes et standardisées ainsi qu’à l’aide de sennes. Les Lethrinidae seront identifiés à l’espèce grâce aux marqueurs génétiques déjà mis au point; il en sera de même des Siganidae. Les otolithes représentent de véritables archives de la vie des poissons : le dépôt des microstructures qui les constituent s’effectue selon un rythme journalier et la largeur des stries d’accroissement est proportionnelle à la croissance journalière de l’individu. Les lames minces transversales seront observées à l’aide d’un microscope optique à lumière transmise afin de déterminer l’âge des individus, leur croissance journalière avant et après installation benthique.

Peuplements de poissons et d’invertébrés
Les peuplements de poissons sont estimés à partir de comptages visuels en plongée. Les méthodes standardisées développées par l'IRD et la CPS (Secrétariat de la Communauté du Pacifique Sud) serviront à l’acquisition des nouvelles données. Des algorithmes permettant de standardiser les résultats seront proposés sur la base d'un ensemble d'échantillonnages comparatifs pour pouvoir intercalibrer les données de l’IRD avec celles des partenaires. Les algorithmes nécessaires aux estimations de densité et de biomasse à partir des techniques d'échantillonnage de l'IRD et la CPS feront aussi l'objet d'améliorations pour tenir compte de facteurs du milieu (clarté de l'eau, relief) et liés aux poissons (taille, nombre, comportement). Les comptages se faisant actuellement avec une simple plaquette et un crayon, l’utilisation de vidéo-caméras, télémètres et GPS permettrait d'améliorer la précision et la rapidité des comptages. Il est donc prévu de tester leurs conditions d'utilisation. Les problèmes rencontrés lors des estimations en plongée sont communs aux eaux tropicales et tempérées. C’est pourquoi, en partenariat avec l'Ecole Pratique des Hautes Ecoles, un atelier international, réunissant des scientifiques qui échantillonnent les peuplements de poissons par comptage visuel en plongée, est prévu en 2006.

Enquêtes auprès des populations
Sur la base des travaux déjà réalisés et en cours, des enquêtes auprès des populations locales seront menés à partir d’un questionnaire fermé visant à évaluer la quantité et la qualité de produits de la mer consommés, l’origine des produits et les activités de pêche afin d’estimer la production halieutique de chaque communauté inventoriée. Parallèlement, des enquêtes par questionnaires et interviews seront menées auprès de chaque catégorie d’usagers afin de décrire les activités de pêche et l’utilisation du lagon et ses ressources et appréhender ainsi leur perception sur les ressources et le milieu. Des survols aériens sont menés sur le lagon de la Nouvelle-Calédonie afin de préciser la variabilité spatio-temporelle de la distribution des navigateurs de plaisance. Le but, in fine, est de définir des panels d’usagers afin de suivre les activités au cours du temps et obtenir des indicateurs de suivi de l’état de la ressource.

Analyse des structures spatiales 
Des études diachroniques sur un même site peuvent également révéler des changements intervenus dans les habitats. La télédétection sera utilisée pour affiner les prédictions issues du modèle MARS3D de modélisation hydrodynamique du lagon Sud de Nouvelle-Calédonie. Le couplage benthos-circulation sera étudié afin de créer des cartes d’habitats. La  modélisation combinant télédétection, modèles hydrodynamiques et données biologiques in situ sera réalisée. Les analyses sous Systèmes d’Informations Géographiques visant à intégrer données biologiques, écologiques, habitats et usages seront réalisées à l’aide du logiciel SAVANE développé à l’IRD.

Analyse statistique et modélisation
Les outils statistiques seront utilisés pour tester l’effet des facteurs sur les variables étudiées. À l’interface entre l’analyse statistique et l’intelligence artificielle, l’analyse de données symboliques permettra de construire des objets complexes adaptés à notre approche et à analyser des tableaux de données décrits par des variables non numériques.
L’objectif de modélisation est basé sur la construction de modèles simulant la dynamique globale de l’écosystème face à des perturbations multiples, à partir des connaissances disponibles sur les interactions des principales communautés et leurs réponses aux perturbations. Les scénarios de l’évolution d’un écosystème récifal et des pêcheries associées suite à un blanchissement seront testés à l’aide de modèles tels que les modèles trophodynamiques considérant les échanges de biomasses, ou de type « modèle de Lotka-Volterra » basé sur les relations prédateurs-proies et des modèles bio-économiques.

consommation de poissons
consommation de poissons
consommation de poissons
consommation de poissons
consommation de poissons
consommation de poissons