Les écosystèmes estuariens

Biologie des populations de poissons  |  Ecologie des peuplements de
poissons
  |  Ecologie halieutique  |  L'intérêt des Aires Marines Protégées

ecosystemes

Les estuaires, zones d’interface entre le milieu continental et le domaine marin, sont des milieux complexes. Leurs peuplements sont très diversifiés.  La diminution ou l’interruption des apports en eau douce provoquent l’augmentation de la salinité dans les zones amont et l’inversion du gradient de salinité. Peu d’espèces parviennent à vivre dans les zones les plus salées des estuaires hypersalins.  Celles qui s'y maintiennent présentent des adaptations physiologiques remarquables. L'adaptation peut mettre en jeu des modifications des modalités de reproduction ou de croissance.
C’est le cas de deux espèces qui se trouvent en amont de l’estuaire du Sine Saloum, au Sénégal, le tilapia, Sarotherodon melanotheron et l’ethmalose, Ethmalosa fimbriata qui se maintiennent dans des conditions extrêmes de salinité (130 psu).
Comprendre les réponses des individus, des populations et des peuplements de poissons à des perturbations d’origine naturelle et/ou anthropique, constitue un enjeu de la préservation des ressources, tant sur le plan national que sur le plan international. Dans ce contexte, l’IRD et ses partenaires poursuivent un projet de recherche régional en Afrique de l’Ouest : Sénégal, Mauritanie, Gambie et Guinée Bissau.

consommation de poissons