Vers une pêche responsable et durable

Un milliard de personnes tributaires du poisson dans le monde  
Des années de " pêche miraculeuse " à l'effondrement des stocks

Le retour à un état initial peu probable  |  Les impacts de la pêche sur l'ensemble de l'écosystème marin  |  Une diminution inquiétante de
la taille des poissons
  |  Dynamique des systèmes d'exploitation  |  Vers une pêche responsable et durable  |  Le Centre de Recherche Halieutique méditerranéenne et tropicale

Le retour à un état initial peu probable

Le problème n’est pas uniquement celui de la stagnation des captures de pêche. Celles-ci risquent probablement de s’effondrer dans le futur car la vitesse et l’intensité de l’exploitation à l’échelle mondiale laissent peu de chances à la viabilité des ressources exploitées. Une des grandes idées reçues a longtemps été celle du recouvrement des populations de poissons qui se sont effondrées. La théorie des pêches postule que la diminution ou l’arrêt de la pêche permettra aux stocks de poissons de se reconstituer plus ou moins rapidement, les espèces ayant des potentiels d’accroissements forts. Mais de nombreuses observations contredisent cette idée. Seulement 7 % des populations qui se sont effondrées ont vu une récupération de leur effectif après une génération. L’exemple de la morue de Terre-Neuve est devenu illustre. Malgré l’arrêt de cette pêche suite à l’effondrement du stock en 1992, le niveau de biomasse est aujourd’hui encore plus faible qu’il y a 20 ans et aucune récupération n’est constatée. De nombreux chercheurs s’accordent désormais pour reconnaître les faibles capacités de résilience des populations marines (retour à un état initial non ou peu perturbé). La surexploitation par la pêche apparaît comme étant la principale cause passée et présente des bouleversements observés dans les écosystèmes marins exploités. D’autres facteurs tels la pollution, la destruction des habitats, les introductions d’espèces, ou le changement climatique modifient eux aussi les écosystèmes marins et leurs impacts peuvent se superposer ou bien se combiner à ceux de l’exploitation. Un contexte nouveau apparaît où les activités humaines engendrent des bouleversements qui ne peuvent être facilement maîtrisés.

Pêche industrielle au large des Seychelles