IRD - Suds en ligne : les dossiers thématiques de l'IRD

Des forêts et des hommes

Des forêts et des hommes > Représentations, usages, pratiques > Alimentation en forêt : comportements alimentaires, nutrition et santé > Les forêts tropicales humides d’Afrique centrale, extraordinaires pourvoyeurs de nouveaux virus

Les forêts tropicales humides d’Afrique centrale, extraordinaires pourvoyeurs de nouveaux virus

Campagne de capture de chauves-souris au Congo

Fièvres hémorragiques, virus H5N1, arboviroses…  |  Une recherche très compliquée

Les maladies infectieuses et les épidémies ont toujours joué un rôle majeur dans l’histoire de l’humanité. Elles représentent la plus grande cause de mortalité chez l’homme et ont souvent changé le cours de l’Histoire. A titre d’exemple, les maladies infectieuses sont, chaque année, à l’origine de près de 50 % des décès en Afrique et en Asie du Sud-est, et également près de 50 % des décès prématurés dans le monde (décès survenant chez les personnes de moins de 45 ans).

Les dégâts causés par plusieurs "nouvelles maladies" (SIDA, SRAS, grippes, fièvres hémorragiques virales, arboviroses, encéphalites …), tant sur un plan sanitaire que sur un plan socio-économique, ont fait apparaitre le concept nouveau de l’Emergence des maladies. Ce concept couvre les 4 catégories suivantes :
— L’émergence d’un agent pathogène (parasite, bactérie, virus) dans l’espèce humaine, généralement à partir d’une espèce animale. Il peut s’agir soit d’un nouvel agent pathogène, soit d’un agent pathogène connu chez l’animal mais pas chez l’homme ;
— L’émergence du caractère épidémique d’un agent pathogène n’ayant provoqué auparavant que des infections accidentelles isolées ;
— L’émergence d’un agent pathogène dans une nouvelle zone géographique dans laquelle il n’était pas présent ;
— L’identification d’un agent pathogène responsable d’un syndrome clinique connu dont l’étiologie ne l’était pas.

La chauve-souris à tête de marteau (Congo)
Une des rares chauves-souris frugivores diurnes