retour au sommaire de SUDS EN LIGNE

Abidjan (Côte d'Ivoire)Bangkok (Thaïlande)Bogota (Colombie)Delhi (Inde)Guatemala CiudadHanoi (Viêt-nam)Johannesburg (Afrique du Sud)Kampala (Ouganda)Le Caire (Egypte)Montréal (Canada)Moscou (Russie)Mumbai (Inde)Ouagadougou (Burkina Faso)Paris (France)Quito (Equateur)Santiago du ChiliSão Paulo (Brésil)Strasbourg (France)

  Contexte
  démographique national

Mali 1987 1998
Population totale
(en millions)
7,696 9,790
% population urbaine 22 %  

 


Vers l'urbanisation complète du district  |  La moitié des emplois
dans le secteur informe
l  |  Une fécondité élevée
Les deux rives du fleuve Niger  |  Un habitat évolutif
Un sentiment de gâchis urbain  |  Pour en savoir plus
Bamako en images

Le Mali a hérité d'une administration centralisée de la colonisation française, dont les conséquences se font sentir sur les insuffisances des infrastructures urbaines. En 1991, le pays s'est engagé dans une phase de transition d'un régime de parti unique vers un régime pluraliste. Depuis 1997, il est entré dans un second quinquennat présidentiel, législatif et communal.
Bamako est la capitale du Mali. Son district a rang de région, au même titre que les huit autres régions du pays. A ce titre, il est administré par un gouverneur nommé. Il est en outre composé de six communes. Les rapports entre le gouvernorat du district et les mairies des six communes sont en cours de refonte institutionnelle et politique. Suite aux réformes de décentralisation de 1996, le maire du district (élu parmi les conseillers municipaux des six communes) s'est substitué au gouverneur après les élections communales de 1998

Contact auteur: Monique Bertrand
bertrand@mrsh.unicaen.fr

retour au sommaire de Métropoles en mouvement