retour au sommaire de SUDS EN LIGNE

Abidjan (Côte d'Ivoire)Bamako (Mali)Bangkok (Thaïlande)Bogota (Colombie)Delhi (Inde)Guatemala ciudadHanoi (Viêt-nam)Johannesburg (Afrique du Sud)Le Caire (Egypte)Montréal (Canada)Moscou (Russie)Mumbai (Inde)Ouagadougou (Burkina Faso)Paris (France)Quito (Equateur)Santiago du ChiliSão Paulo (Brésil)Strasbourg (France)

  
  Contexte
  démographique national

Ouganda
1980
1991
Population totale
(en millions)
12,4
16,7
% population urbaine
6,7 %
11,4 %

 

 


Principale région bénéficiaire du "miracle ougandais"
80 % de la population en provenance du Centre et Sud du pays
Progression du bâti dans toutes les directions  |  Privatisation de l'immobilier  |  L'essentiel de la population est locataire  |  La politique d'urbanisme dominée par la Banque Mondiale  |  Retour à la croissance urbaine en dur  |  Pour en savoir plus
Kampala en images 

L'Ouganda est une République unitaire, mais ne constitue en aucun cas une nation ; de plus, depuis 1993, le gouvernement central a été contraint de reconnaître le royaume du Buganda (le Buganda compte 30 % de la population sur 20 % du territoire ougandais), d'y autoriser le rétablissement de la royauté et le couronnement du kabaka (le roi). Théoriquement cette restauration monarchique n'a que des implications culturelles. Dans les faits, il n'en est rien. Le Buganda dispose désormais d'une administration et un groupe parlementaire buganda a été constitué au Parlement national. L'Ouganda est donc un Etat construit autour du Buganda, mais dépassant largement les limites de ce royaume. C'est la colonisation anglaise fascinée par le modèle royal baganda qui est responsable de la confusion toponymique. Le système politique montre la même originalité. En effet, si des élections libres ont eu lieu régulièrement depuis une dizaine d'années, si la liberté de la presse est relativement respectée et si les partis politiques sont autorisés, leurs activités sont interdites. Le pays est divisé en une quarantaine de districts, comtés, sous-comtés et communes.
Kampala est la capitale de la république de l'Ouganda. Elle est également la capitale du royaume du Buganda. Elle possède le statut de municipalité urbaine et est la seule à disposer d'un tel privilège en Ouganda. Kampala City Council est responsable de la gestion urbaine et règne sur le district de Kampala. Celui-ci possède une organisation singulière puisqu'il est composé de 5 divisions, sub-divisées en communes qui sont autant de quartiers administratifs.

Contact auteur : Bernard Calas
fracasse@club-internet.fr

retour au sommaire de Métropoles en mouvement