retour au sommaire de SUDS EN LIGNE

Abidjan (Côte d'Ivoire)Bamako (Mali)Bangkok (Thaïlande)Bogota (Colombie)Delhi (Inde)Guatemala CiudadHanoi (Viêt-nam)Johannesburg (Afrique du Sud)Kampala (Ouganda)Le Caire (Egypte)Montréal (Canada)Moscou (Russie)Mumbai (Inde)Paris (France)Quito (Equateur)Santiago du ChiliSão Paulo (Brésil)Strasbourg (France)

  Contexte
  démographique national

Burkina Faso
1996
Population totale
(en millions)
10,3
% population urbaine
27 %


1995 : premières élections municipales  |  Le PNB par habitant inférieur à 250 $  |  Les quartiers périphériques Est, Sud-Est
de la ville investis
  |  Opération lotissement systématique  |  Un seul ménage par parcelle  |  "Casser les féodalités traditionnelles"
A peine plus de 1000 hectares lotis  |   Spectaculaire métamorphose de l'espace bâti  |  Pour en savoir plus  |  Ouagadougou en images

Le Burkina Faso (ancienne Haute-Volta) a un système administratif hyper-centralisé de tradition Mossi. Imposée de l'extérieur depuis la fin des années 1980, la décentralisation n'a pas engendré de véritable consolidation politique des collectivités locales.
Son système politique est celui d'une République démocratique, de fait une "dictature décompressée" ?

Contact auteur : Emile Le Bris
elebris@bondy.ird.fr

retour au sommaire de Métropoles en mouvement