retour au sommaire de SUDS EN LIGNE

Abidjan (Côte d'Ivoire)Bamako (Mali)Bangkok (Thaïlande)Bogota (Colombie)Delhi (Inde)Guatemala CiudadHanoi (Viêt-nam)Johannesburg (Afrique du Sud)Kampala (Ouganda)Le Caire (Egypte)Montréal (Canada)Moscou (Russie)Mumbai (Inde)Ouagadougou (Burkina Faso)Quito (Equateur)Santiago du ChiliSão Paulo (Brésil)Strasbourg (France)

  Contexte
  démographique national

France
1999
Population totale
(en millions)
58,5
% population urbaine
74 %


L'agglomération à cheval sur 8 départements  |  Faiblesse de
la place financière par rapport à Londres
  |  2 étrangers sur 5 vivent en Ile-de-France  |  1 étranger immigrant sur 3 s'installe à Paris
La population parisienne semble presque stabilisée  |  78 % de logements en immeubles collectifs  |  Une capitale politique et économique  |  Des quartiers illégaux progressivement résorbés  |  Pour en savoir plus  |  Paris en images

La métropole parisienne est la capitale politique et administrative d'un Etat-nation à structure fortement centralisée. Le poids de l'administration d'Etat y reste très important malgré la politique de décentralisation. Le territoire national est découpé en 22 régions, 95 départements et 36 000 communes. Le système politique est celui d'une démocratie parlementaire. Paris est capitale d'Etat, mais également de région.
Il n'existe pas de communauté urbaine ou de statut spécifique d'agglomération. La structure administrative reste celle de communes conservant leurs prérogatives à l'exception des villes nouvelles qui possèdent des structures d'agglomération et mettent en œuvre des mécanismes de solidarité fiscale et des schémas directeurs locaux. La coopération intercommunale en Ile-de-France s'exprime principalement par l'existence de syndicats à vocation unique, technique, qui n'engagent en rien l'autonomie des communes.

Contact auteur : Martine Berger
berger@univ-paris1.fr

retour au sommaire de Métropoles en mouvement