les dossiers de Suds en ligne


Les facteurs de risques anthropiques

Croissance démographique et contact avec les virus  |  Les virus du groupe Hantaan  |  Fièvre hémorragique d'Argentine  |  Encéphalite japonaise  |  La fièvre hémorragique de Crimée-Congo  |  La fièvre hémorragique d'Omsk en Sibérie  |  Maladie de la forêt de Kyasanur en Inde  |  Les virus Oropouche et Machupo  |  La fièvre de la vallée du Rift  |  La fièvre jaune en Afrique de l'Ouest  |  L'urbanisation : la dengue hémorragique  |  Les pratiques sexuelles : le sida  |  Les risques du voyage  |  Les foyers épidémiques nosocomiaux  |  L'utilisation de produits biologiques  |  Les systèmes de quarantaine

Culture du riz et encéphalite japonaise

L'encéphalite japonaise est due à un Flavivirus (famille Flaviviridae), isolé dès 1935 au Japon. La maladie est connue depuis la fin du XIXe siècle. En 1924, ce virus fut à l'origine d'une importante épidémie dans ce pays où, à intervalles réguliers entre 1931 et 1948, d'autres épidémies furent rapportées. Le virus de l’encéphalite japonaise circule suivant un mode enzootique commun à de nombreux arbovirus. Son cycle fait intervenir des vecteurs du genre Culex (Culex tritaeniorhynchus et C. vishnui) dont les gîtes sont constitués par les rizières et les mares . Les hôtes vertébrés, amplificateurs ou disséminateurs du virus, sont principalement les porcs et les oiseaux. Les cycles de circulation ainsi que le maintien du virus en période hivernale sont complexes, mais les poussées épidémiques prennent naissance principalement en milieu rural, chez les agriculteurs, lorsque sont réunies les conditions d'abondance vectorielle, conséquence d’une pluviométrie excessive. Les facteurs expliquant la progression géographique de cet arbovirus seraient le développement agricole en Asie, en particulier la culture en rizières, ainsi que l'élevage du porc, qui constitue une source alimentaire importante. En outre, la diversité des vecteurs et des hôtes amplificateurs explique l'établissement enzootique du virus de l’encéphalite japonaise dans des zones très variées. À l'opposé, la vaccination a limité son extension dans certains pays, comme le Japon.
L'encéphalite japonaise n'est pas seulement une virose importante pour les pays asiatiques, mais également une source de contamination pour les voyageurs étrangers.



 

Les maladies virales, introduction