IRD - Suds en ligne : les dossiers thématiques de l'IRD

De la plante au médicament

L'exploration de la biodiversité passe par la valorisation des médecines traditionnelles et par des techniques de triage automatisé sélectionnant de nouvelles substances naturelles pour des applications médicales.

Bangkok

De part et d'autre du fleuve Chao Phraya  |  Un pôle d'échanges internationaux  |  Plus de 9 millions d'habitants  |  D'importants mouvements migratoires  |  Aménagement de grands réseaux d'infrastructures  |  Vers une verticalisation par "superblocs"  |  L'essor du secteur privé  |  Une croissance mue par les forces du marché  |  L'administration face aux slums

Verticalisation et méga-projets périphériques

La nouvelle centralité de la métropole adopte les formes verticalisées par "superblocs" d'un centre d'affaires et de commerce international multisite, avec pour principaux "ingrédients" les tours de bureaux (sièges sociaux, banques, institutions financières, ambassades), les centres commerciaux de luxe, généralement associés aux hôtels de classe internationale et condominiums résidentiels haut de gamme pour cadres expatriés, investisseurs asiatiques ou citadins aisés.
Aux périphéries rurales, elles-mêmes sujettes à la densification et à la conversion, viennent se superposer les "méga-projets" métropolitains : cités satellites, zones industrielles, grands équipements commerciaux...
Les liaisons fonctionnelles entre ces éléments discontinus – périphériques et centraux – de la "méga-urbanisation" de Bangkok sont assurées par de grands réseaux d'infrastructures (métro aérien dans la ville-centre, autoroutes surélevées) associant, dans le paysage urbain, l'image de la verticalisation à celle d'un univers urbain "à deux vitesses".