IRD - Suds en ligne : les dossiers thématiques de l'IRD

De la plante au médicament

L'exploration de la biodiversité passe par la valorisation des médecines traditionnelles et par des techniques de triage automatisé sélectionnant de nouvelles substances naturelles pour des applications médicales.

Kampala

Principale région bénéficiaire du "miracle ougandais"  |  80 % de la population en provenance du Centre et Sud du pays  |  Progression du bâti dans toutes les directions  |  Privatisation de l'immobilier  |  La politique d'urbanisme dominée par la Banque Mondiale  |  Retour à la croissance urbaine en dur

Principale région bénéficiaire du "miracle ougandais"

Siège du gouvernement, des principaux ministères et grandes entreprises, principal marché de l'emploi et de la consommation du pays, Kampala fonctionne comme l'unique tête de réseau. L'effet de siège explique l'accumulation des activités, des hommes et des richesses à Kampala. Entebbe où se trouve l'unique aéroport international de l'Ouganda souffre de sa trop grande proximité avec Kampala pour pouvoir capitaliser les retombés bénéfiques de l'effet de porte.
Contribuant à 60 % au PIB ougandais, la capitale est la principale région bénéficiaire du "miracle ougandais" (croissance de 6 % par an en moyenne depuis 1986). L'agriculture, l'industrie et les services contribuent respectivement pour 56, 16 et 28 % au PIB de l'Ouganda. La part de Kampala dans le PIB national s'explique d'une part par la sous-estimation statistique classique des activités rurales dans les statistiques économiques officielles, d'autre part par la concentration exclusive dans la capitale des activités d'import-export, des activités industrielles, des ministères, des organismes internationaux d'aide, etc.

Contact auteur : Bernard CalasPour en savoir plusLiens utiles