IRD - Suds en ligne : les dossiers thématiques de l'IRD

De la plante au médicament

L'exploration de la biodiversité passe par la valorisation des médecines traditionnelles et par des techniques de triage automatisé sélectionnant de nouvelles substances naturelles pour des applications médicales.

Montréal

Le cœur d'une agglomération métropolitaine  |  Une grande fluctuation de la population depuis 1950  |  Favoriser le "retour en ville"  |  Plus de 70 % de locataires  |  Décentralisation des services municipaux et sauvegarde du patrimoine  |  La Ville assure un leadership ferme

Le cœur d'une agglomération métropolitaine

Montréal constitue le cœur, la ville centre, d'une agglomération métropolitaine formée de plusieurs villes qui gagnent en importance. La Région Métropolitaine de Recensement (RMR) représente un espace urbanisé dont le territoire est délimité selon des critères qui reflètent des liens d'interdépendances étroits sur le plan du marché du travail, de la production de biens et de services et de la consommation. Ainsi, la RMR de Montréal comprend un noyau central (formé de la ville de Montréal et des villes qui y sont insérées ou adjacentes), entouré de municipalités sises ailleurs sur l'île de Montréal ou sur les rives nord et sud du fleuve Saint-Laurent.
Aucune structure de gouvernement n'existe au niveau de la RMR. Par contre, les 29 municipalités de l'île de Montréal forment une communauté urbaine (CUM) dotée de pouvoirs, notamment dans les domaines de l'aménagement du territoire, de la police et du transport en commun. Son comité exécutif compte 12 membres, dont sept sont des membres du comité exécutif de la Ville de Montréal. Le conseil de la CUM est formé du maire et des conseillers de la Ville de Montréal, ainsi que du maire ou d'un autre membre du conseil de chacune des 28 autres municipalités. Le maire de la Ville de Montréal est élu au suffrage universel de tous les citoyens de Montréal âgés de 18 ans et plus. Son mandat est de quatre ans. Les membres du conseil municipal sont élus sur la base des quartiers.

Moteur de l'économie : les entreprises de haute technologie

Montréal a une économie très diversifiée qui repose principalement sur le secteur tertiaire, où l'on retrouve 84 % de l'emploi total, soit plus de 620 000 travailleurs. L'industrie manufacturière vient au deuxième rang, avec 14 % du marché de l'emploi, ce qui représente environ 86 000 travailleurs en 1992. Les secteurs moteurs de l'économie de la métropole sont les entreprises de haute technologie - en particulier la pharmacologie, la biochimie, l'aérospatiale et les télécommunications - de même que les activités dites du "tertiaire moteur" telles les finances, les assurances et les services aux entreprises.
La métropole de Montréal arrive au deuxième rang au Canada, après Toronto, sur le plan démographique et économique. Elle figure parmi les cinq principaux centres manufacturiers en Amérique du Nord et constitue aujourd'hui le cœur d'une des dix plus grandes agglomérations nord-américaines.

Contact auteur :Francine DansereauPour en savoir plusLiens utilesMontréal en images