IRD - Suds en ligne : les dossiers thématiques de l'IRD

De la plante au médicament

L'exploration de la biodiversité passe par la valorisation des médecines traditionnelles et par des techniques de triage automatisé sélectionnant de nouvelles substances naturelles pour des applications médicales.

Moscou

Une explosion commerciale  |  Près de 9 millions d'habitants  |  Une population "flottante"  |  8 400 habitants au km2  |  Vers une nouvelle répartition ethnique  |  Prédominance de l'habitat collectif vertical  |  Un pouvoir municipal fort

Près de 9 millions d'habitants

La Russie compte environ 148 millions d'habitants. Population en légère régression depuis 1992, en raison d'une chute de la natalité (la norme est d'un enfant par couple), d'une progression de la mortalité (l'espérance de vie a diminué de sept ans en sept ans de "démocratie"... comme se plaisent à le souligner les nostalgiques de l'ordre soviétique), le tout n'étant que partiellement compensé par un solde migratoire positif, brusquement gonflé sous l'effet des rapatriements consécutifs à l'émancipation des républiques sœurs. Il semble qu'un léger redressement démographique s'opère depuis 1997. Mais il faudra attendre les résultats du recensement prévu pour 1999. Le dernier recensement date de 1989.
Le taux d'urbanisation était de 73 % en 1995, après avoir frôlé les 74 % cinq ans plus tôt. Il avait progressé d'une façon spectaculaire tout au long de la période soviétique : 60 % des villes russes ont été créées après 1917.
La population de Moscou oscille entre 8,5 et 9 millions d'habitants. Celle de l'oblast est de 6,7 millions d'habitants, dont il est difficile de distinguer ce qui peut être attribué à l'urbanisation moscovite, en l'absence d'une catégorie administrative (aire métropolitaine ?) adéquate. Il pourrait être raisonnable d'avancer un total de 12 à 13 millions d'habitants pour l'ensemble de la région urbaine (Moscou + villes satellites proches + urbanisation diffuse), dans un rayon d'une cinquantaine de kilomètres à partir du Kremlin.