IRD - Suds en ligne : les dossiers thématiques de l'IRD

De la plante au médicament

L'exploration de la biodiversité passe par la valorisation des médecines traditionnelles et par des techniques de triage automatisé sélectionnant de nouvelles substances naturelles pour des applications médicales.

Paris

L'agglomération à cheval sur 8 départements  |  Faiblesse de la place financière par rapport à Londres  |  Deux étrangers sur cinq vivent en Ile-de-France  |  Un étranger immigrant sur trois s'installe à Paris  |  La population parisienne semble presque stabilisée  |  78 % de logements en immeubles collectifs  |  Une capitale politique et économique  |  Des quartiers illégaux progressivement résorbés

Faiblesse de la place financière par rapport à Londres

Alors que la région Ile-de-France regroupe 18,7 % de la population française (16,5 % pour l'agglomération parisienne), elle concentre 23 % des emplois, 38 % des cadres, la moitié des cadres administratifs et commerciaux d'entreprise. Plus de la moitié des sièges de grandes entreprises (+500 salariés) s'y concentrent, ainsi que 40 % des services marchands aux entreprises. L'emploi dans la fonction publique en Ile-de-France représentait en 1994 23 % des effectifs nationaux, hors défense nationale. L'Ile-de-France compte un emploi public pour sept habitants (moyenne française : un pour neuf). Le P.I.B. par emploi y est supérieur de 30 % à la moyenne nationale, le revenu disponible brut des ménages de 22 %. Dans les années 1980, la croissance de l'emploi et de la productivité du travail y a été plus forte en moyenne que dans les autres villes françaises de plus de 100 000 habitants.
La décentralisation industrielle des années 1960-75 a non seulement réservé à Paris les branches de pointe (électronique-informatique, aéronautique), mais également les fonctions les plus nobles, incorporant le plus fort taux d'encadrement, alors que la fabrication et les emplois ouvriers étaient largement décentralisés. Entre 1982 et 1990, l'Ile-de-France a capté la moitié du solde net des créations d'emplois, les effectifs de cadres et professions intellectuelles supérieures y ont augmenté de 40 % alors que le nombre d'employés a diminué et que la progression des professions intermédiaires y est inférieure à la moyenne nationale. La forte progression du chômage a d'abord affecté les ouvriers (-20 % d'emplois entre 1975 et 1990); elle s'est étendue aux employés (plus de la moitié des demandeurs d'emplois en 1993 pour 30 % de la population active). La montée du chômage affecte particulièrement les femmes. Aujourd'hui, la mondialisation de l'économie et le changement d'échelle imposé par l'ouverture européenne posent la question du rôle international de Paris. Malgré une modernisation spectaculaire dans les années 1980, il faut souligner la faiblesse de la place financière de Paris par rapport à Londres et, plus récemment à Francfort; la domination des entreprises étrangères sur la place de Paris dans l'immobilier d'entreprise, l'audit-conseil, les professions juridiques internationales; la faible attraction de Paris pour les sièges sociaux d'entreprises étrangères.