IRD - Suds en ligne : les dossiers thématiques de l'IRD

De la plante au médicament

L'exploration de la biodiversité passe par la valorisation des médecines traditionnelles et par des techniques de triage automatisé sélectionnant de nouvelles substances naturelles pour des applications médicales.

Paris

L'agglomération à cheval sur 8 départements  |  Faiblesse de la place financière par rapport à Londres  |  Deux étrangers sur cinq vivent en Ile-de-France  |  Un étranger immigrant sur trois s'installe à Paris  |  La population parisienne semble presque stabilisée  |  78 % de logements en immeubles collectifs  |  Une capitale politique et économique  |  Des quartiers illégaux progressivement résorbés

Une capitale politique et économique vitrine du pays

L'Etat joue un rôle exceptionnellement important dans le pilotage de l'aménagement de la région parisienne : à la fois du fait de la présence des administrations centrales et du poids qu'elles représentent en termes d'emplois; du statut longtemps dérogatoire de l'administration municipale de la ville-centre et de la région; de l'absence d'une structure d'agglomération et de l'émiettement des pouvoirs des collectivités locales; des enjeux de la modernisation d'une capitale politique et économique qui se veut la vitrine du pays. Un certain nombre de grandes opérations, en particulier en matière d'infrastructures de transports, ont été décidées, financées et réalisées directement par l'Etat et ont orienté ou consolidé les formes du développement urbain. De même, un certain nombre d'outils des politiques foncières ou des politiques du logement, applicables à l'ensemble du territoire national, ont été initiées pour répondre à des problèmes qui prenaient un tour particulièrement aigü en Ile-de-France.
Pour autant, on ne saurait parler d'autoritarisme, et ce pour deux raisons au moins. Si l'objectif affiché a été de contenir les tendances à l'hyper-concentration des activités et des hommes dans la capitale, il a souvent été balancé par le souci de maintenir, voire de renforcer la position internationale de Paris. Ceci a pu conduire, par exemple, à relâcher les règles de la décentralisation industrielle et tertiaire au profit des villes nouvelles de la région parisienne ou à supprimer temporairement l'agrément pour la construction de bureaux en blanc dans des périodes de forte concurrence entre Paris et d'autres métropoles européennes pour attirer les entreprises multinationales.