IRD - Suds en ligne : les dossiers thématiques de l'IRD

De la plante au médicament

L'exploration de la biodiversité passe par la valorisation des médecines traditionnelles et par des techniques de triage automatisé sélectionnant de nouvelles substances naturelles pour des applications médicales.

Strasbourg

Deuxième port fluvial de France  |  Une croissance de population continue  |  Un phénomène de desserrement de la population et de l'urbanisation  |  Un patrimoine important et varié  |  Le volontarisme des élus  |  Des relais efficaces

Deuxième port fluvial de France

Le rôle économique fondamental de la métropole est une fonction de capitale régionale, d'où un important développement du secteur tertiaire; toutefois une politique industrielle de longue haleine a également permis de constituer un puissant secteur secondaire.
Le secteur secondaire représente environ un quart des emplois dans la métropole. À partir des années 1960, une stratégie de démarchage à l'étranger a conduit à une forte diversification et internationalisation des entreprises strasbourgeoises. La tendance actuelle est à une certaine redistribution des localisations par exurbanisation de certaines entreprises anciennes, accompagnée par un mouvement de création de technopôles (une au nord et une au sud) à proximité des nouveaux campus universitaires.
Le secteur tertiaire, très important, constitue les trois quarts des emplois de l'agglomération. Outre les administrations publiques, on distingue le tertiaire traditionnel et le tertiaire supérieur. Le tertiaire traditionnel comprend les banques, les assurances, le commerce et le tourisme ainsi que le secteur de la logistique dont les principaux équipements sont : l'importante plate-forme pluri-modale (eau-rail-route) du Port de Strasbourg, qui est le deuxième port fluvial de France, l'aéroport d'Entzheim, septième aéroport français et la Gare de Strasbourg, 6e gare française. Le tertiaire supérieur est caractérisé notamment par la présence des institutions européennes (Parlement européen, Conseil de l'Europe, Cour européenne des droits de l'homme) et des organismes universitaires et de recherche.