IRD - Suds en ligne : les dossiers thématiques de l'IRD

Les sols, des milieux vivants très fragiles

Amélioration de la qualité nutritionnelle des aliments

Enquêtes sur les pratiques et la consommation alimentaire des jeunes enfants  |  Encourager les enfants à manger plus  |  Améliorer la biodisponibilité du fer et du zinc dans les aliments consommés par les jeunes enfants  |  Améliorer la qualité du malt de céréales pour les farines infantiles  |  Diversité microbienne dans les aliments fermentés traditionnels à base de céréales  |  Augmenter la densité énergétique des bouillies infantiles traditionnelles  

Enquêtes sur les pratiques et la consommation alimentaire
des jeunes enfants

Afin de mieux connaître les caractéristiques de l’alimentation des jeunes enfants et en vue de choisir de manière opportune les aliments et procédés de transformation à améliorer, des enquêtes sur les pratiques et la consommation alimentaire des jeunes enfants ont été menées à Madagascar, au Burkina Faso et au Bénin dans le cadre des projets Qualisann/Corus, Cerefer et Instapa. Ces travaux ont permis, d’une part, de valider des indicateurs de la qualité des régimes alimentaires et, d’autre part, de caractériser les pratiques et l’alimentation dans différents contextes urbains ou ruraux.
A partir de ces données d'enquête, les principales formes de consommation des plats céréaliers (à base de riz, mil, maïs ou sorgho) et leurs accompagnements -majoritairement des sauces à base de légumes-feuilles- ont été identifiés. Les procédés de fabrication de ces plats ont été caractérisés dans les ménages et ont abouti à l’élaboration de livrets de recettes (projet Instapa). La contribution de ces plats ou sauces à la couverture des apports journaliers recommandés en énergie, fer, zinc et vitamine A a été estimée et laisse notamment apparaître l’importance des céréales et des légumes-feuilles pour les apports en fer et en vitamine A, respectivement.
Les modes de préparation (ingrédients, valeurs cuisatrices) des plats à base de céréales et des sauces à base de légumes-feuilles les plus fréquemment consommés ou présentant un intérêt particulier sur le plan nutritionnel ont été décrits précisément par le biais d’enquêtes d’observation des recettes. La composition en certains macronutriments (protéines, lipides, fibres, cendres) et micronutriments (fer, zinc, potassium, β-carotène, lutéine) a également été déterminée sur les aliments de Madagascar, du Burkina Faso et du Bénin. Dans les sauces malgaches, les légumes-feuilles représentent une part importante du poids total des ingrédients (41,2% à 58,8%). Ces sauces sont riches en provitamines A de par l’addition de légumes-feuilles et/ou de carottes, ce qui leur confère une activité rétinol équivalente élevée.

 

mère lavant du mil
cuisson de sauce