IRD - Suds en ligne : les dossiers thématiques de l'IRD

Les sols, des milieux vivants très fragiles

Transfert et évaluation de stratégies
d'amélioration de l'alimentation

Fasevie, au Viet-Nam

Mères alimentant leurs enfants avec des bouillies

Au Vietnam, la situation nutritionnelle des enfants au début des années 90 était encore très préoccupante. Entre 1995 et 2002, au début du programme Fasevie , 36% des enfants de 0 à 5 ans souffraient de malnutrition chronique avec toutes les conséquences que cela peut avoir, non seulement pour les enfants et leurs familles, mais aussi pour leur pays.
Comme dans la plupart des pays en développement, les carences nutritionnelles affectent principalement les femmes à partir de l’adolescence et les jeunes enfants. Chez les jeunes enfants, le retard de croissance et les carences en oligo-éléments (minéraux et vitamines) sont les problèmes nutritionnels les plus importants. Une enquête nationale réalisée en 1995 a montré que l'anémie était présente chez 60 % des enfants de moins de 1 an mais aussi très répandue dans l'ensemble de la population vietnamienne.
Au Vietnam, les aliments de complément traditionnels, le plus souvent des bouillies (bot) ou pseudo-bouillies (chao) à base de riz, présentent une faible densité en énergie et en oligo-éléments. Lutter contre la malnutrition de l'enfant nécessite d’assurer un bon état sanitaire et nutritionnel à la femme enceinte et allaitante, d’encourager l'allaitement au sein exclusif du nourrisson dès sa naissance jusqu'à l'âge de six mois, de promouvoir l'introduction, dès l'âge de six mois, d'aliments de complément de bonne qualité hygiénique et nutritionnelle et de poursuivre l'allaitement maternel jusqu'à 2 ans et plus.

Fasevie, mis en œuvre conjointement par l’IRD et le Gret à partir de 1994, a été mené en partenariat jusqu'en 2008 avec différents organismes vietnamiens au niveau national (INN - Institut national de la nutrition) et provincial (Comités populaires, Services de Santé préventive, Union des femmes, entreprises privées ou publiques).

Pour répondre à ses objectifs, Fasevie a œuvré dans deux directions :
— la mise sur le marché d’aliments de complément de bonne qualité nutritionnelle, hygiénique et organoleptique (odeur, saveur, couleur…) à des prix abordables ;
— la définition et la mise en œuvre de campagnes d’éducation nutritionnelle.

Emballage de la farine infantile
vente en épicerie de la farine infantile
mères donnant des bouillies préparées