IRD - Suds en ligne : les dossiers thématiques de l'IRD

Les sols, des milieux vivants très fragiles

Transfert et évaluation de stratégies
d'amélioration de l'alimentation

Nutridev, un programme international au service de la nutrition

marché à Madagascar

Nutridev est un programme international au service de la nutrition mené en partenariat scientifique entre le Gret et l’IRD depuis 1994. En 2009, plus de 4 000 personnes étaient impliquées dans sa réalisation. Implanté tout d’abord au Vietnam (programme Fasevie) et à Madagascar (programme Nutrimad), il a démarré au Burkina Faso (programme Nutrifaso) en 2005. Au départ, Nutridev visait essentiellement à réduire la malnutrition chez les jeunes enfants de moins de deux ans, mais il a peu à peu élargi, selon les pays, ses activités aux femmes en âge de procréer, aux enfants scolarisés et aux enfants préscolaires. Au-delà de l’amélioration de l’alimentation, Nutridev s’intéresse également à d’autres déterminants de la malnutrition comme l’accès à l’eau potable et aux soins ou la prévention des crises alimentaires.
Nutridev est à ce jour reconnu comme un des rares programmes qui traite à la fois d’éducation nutritionnelle, de production locale d’aliments fortifiés à partir de matières premières agricoles locales et de mise à disposition de ces aliments à prix adapté aux contextes d’intervention.

Quelques chiffres
• 15 unités agroalimentaires partenaires créées ou soutenues : deux usines autonomes au Vietnam, une unité de production industrielle et une à caractère associatif à Madagascar ; une dizaine d’unités agroalimentaires partenaires au Burkina Faso.
• à Madagascar : une quarantaine d’Hotelin jazakely (restaurant pour bébés) servent plus de 150 000 repas chaque mois ; entre 2004 et 2006, 23 cantines scolaires ont servi chaque jour plus de 15 000 collations fortifiées dans les écoles primaires publiques d’Antananarivo.
• au Vietnam : 7 écoles concernées par les activités de nutrition scolaire, 186 000 visites à domicile auprès de mères d'un jeune enfant en 2006.

Une reconnaissance internationale et des répercussions économiques
• L’Unicef soutient Nutridev, à Madagascar (depuis 1998), au Burkina Faso (depuis 2005), au Vietnam (2002-2003).
• Le projet vietnamien du programme (Fasevie) est  un des cinq axes du Plan national de fortification des aliments du Ministère de la Santé. Une extension pilote puis nationale a démarré en 2007. 
• Nutrimad participe activement à l’élaboration de la Politique nationale de Nutrition du Ministère de la Santé en collaboration avec l’Office National de Nutrition, siégeant notamment au Conseil national de Nutrition.
• Une unité d’enseignement dispensée en master à l’université Montpellier II et en DEA à l’université d’Antananarivo a été créée en s’appuyant largement sur les résultats et l’expérience acquis dans la réalisation du programme Nutridev.
• Plus de 50 étudiants en thèse ou Master/DEA ont été accueillis dans le cadre du projet ; un grand nombre d’entre eux a travaillé dans le cadre du programme après la soutenance de leurs diplômes ; 4 ont rejoint ensuite des grandes organisations internationales.
• Des activités de formation des partenaires pour assurer autonomie et pérennité du programme sont particulièrement actives.
• De nouveaux marchés viables sont apparus grâce à un réseau de distribution et des campagnes publicitaires efficaces.
• Des filières agricoles ont été renforcées.
• D'importants transferts de technologies effectifs ont été réalisés, en particulier entre les pays du Sud participants au programme.

cantine scolaire à Madagascar
éducation nutritionnelle au Vietnam