IRD - Suds en ligne : les dossiers thématiques de l'IRD

Les sols, des milieux vivants très fragiles

Transition nutritionnelle en Europe

8 grands secteurs d'activité interrogés  |  Liens entre publicité, comportements
alimentaires et obésité
  |  Les contrôles actuels  |  Les futurs contrôles  |  La responsabilité du respect de la réglementation  |  La restriction de la publicité à la télévision  |  La culture alimentaire française et la publicité

La culture alimentaire française et la publicité
Comparé au reste de l'Europe, l'obésité des enfants en France est moins considérée comme étant un problème. Quelques interviewés mettent en relation la position encore privilégiée que la France occupe en termes de prévalence d'obésité, avec la protection que confère la culture alimentaire française et le rôle central de l'état dans les décisions de santé publique. Les différences de cultures alimentaires en Europe doivent être considérées lors de l'élaboration des politiques nutritionnelles.

La perception courante qu'il existe des tensions entre les industries agroalimentaires ou les entreprises de la publicité et les autres parties prenantes concernant les contrôles du marketing dirigé vers les enfants est confirmée par les données de la présente étude. Cette dichotomie se manifeste à travers le niveau des causes attribuées à l'obésité : c'est-à-dire l'individu vs l'environnement. Les représentants des industries agroalimentaires mettent en avant l'éducation et le contrôle parental comme déterminants essentiels, insistant ainsi sur l'éducation comme solution. Les autres interviewés reconnaissent que l'environnement physique et socioéconomique est un déterminant clé de l'obésité; de ce fait la solution privilégiée est de changer l'environnement publicitaire. Même si des compromis entre les différentes parties prenantes sont nécessaires pour que des progrès soient accomplis en matière de contrôle du marketing, les gouvernements doivent décider s’ils agissent en priorité pour protéger l’industrie ou pour protéger les enfants.