IRD - Suds en ligne : les dossiers thématiques de l'IRD

De la plante au médicament

L'exploration de la biodiversité passe par la valorisation des médecines traditionnelles et par des techniques de triage automatisé sélectionnant de nouvelles substances naturelles pour des applications médicales.

 

De la plante au médicament > Réglementation de l'accès à la biodiversité

Réglementation de l'accès à la biodiversité : les enjeux de la Convention sur la diversité biologique

La Convention sur la diversité biologique  |  Divers acteurs font entendre leur voix  |  La dénonciation de la biopiraterie  |  Un partage des bénéfices tirés de la biodiversité  |  Vers un nécessaire rattrapage économique des pays du Sud  |  À qui appartient la biodiversité ?  |  La route est longue vers le partage des avantages  |  Une demande incertaine  |  La question des droits de propriété intellectuelle au centre du débat  |  Une ressource mal définie  |  Explorer d’autres possibilités

Explorer d’autres possibilités

Dans ce contexte économique et politique, l'article 8j (“Les droits des populations locales et indigènes sur leurs ressources et leurs savoirs doivent être affirmés”) et les négociations sur l'application du principe d'information et de consentement préalables créent d'énormes frustrations dans les pays du Sud. Cela d’autant plus que les intérêts des États peuvent fort bien ne pas aller de pair avec ceux des communautés autochtones ou des paysans marginaux concernés. Malgré de réelles avancées dans les négociations pour la mise en place des conditions de rémunération des populations, il est peu probable que les contrats de prospection puissent à eux seuls donner lieu à des rétributions satisfaisantes pour la conservation de la biodiversité et pour le travail des populations.
Il convient alors, parallèlement à la Convention, de chercher des voies de conservation et d'usage durable de la biodiversité qui ne reposent pas uniquement sur un commerce fondé sur le transfert de gènes. D'autres produits (des produits transformés, par exemple), d'autres modes de valorisation (comme les circuits du commerce équitable ou les systèmes de labellisation) sont possibles.

Ce texte est issu du séminaire organisé par Marie Fleury et Christian Moretti : « Recherche et Valorisation des produits de la forêt : quelle démarche équitable ? » CCIG-Cayenne, IRD-Région Guyane, 2-4 décembre 2002.