IRD - Suds en ligne : les dossiers thématiques de l'IRD

Les sols, des milieux vivants très fragiles

Les fonctions du sol

Les recherches de l'IRD et de ses partenaires

Les ingénieurs du sol, moteurs de son fonctionnement

Une extraordinaire diversité taxonomique  |  Le rôle des vers de terre

Les sols jouent un rôle majeur dans la fourniture des services et biens fournis aux humains par les écosystèmes. Situés à l’interface entre l’atmosphère, la lithosphère, l’hydrosphère et la biosphère, ils participent aux grands cycles nécessaires à la vie sur Terre : cycle de l’eau et des nutriments majeurs (carbone, azote, phosphore…). Ils supportent la plupart des systèmes de production agricoles, sylvicoles et pastoraux et participent à la régulation du climat (en contrôlant les émissions de gaz à effet de serre et la séquestration du carbone), au contrôle de l’érosion, à la détoxification.
L’importance des sols dans la définition des services écosystémiques réside dans leur fonctionnement biologique (ou biofonctionnement des sols). Le biofonctionnement des sols regroupe l’ensemble des fonctions assurées par les organismes vivants du sol qui, en interaction avec les composantes physiques et chimiques du sol, permettent la dynamique de la matière organique, le recyclage des nutriments et la dynamique de l’eau. Ces fonctions sont assurées par des organismes de taille variable comprenant les microorganismes (bactéries, champignons, protozoaires) et les invertébrés.