IRD - Suds en ligne : les dossiers thématiques de l'IRD

Les sols, des milieux vivants très fragiles

Les sols sont fragiles

Les recherches de l'IRD et de ses partenaires

La dégradation des sols par salinisation ou alcalisation

La dégradation des sols par salinisation  |  Gestion et réhabilitation des sols salés  |  La dégradation des sols par alcalinisation  |  Le processus d’alcalinisation  |  Les problèmes rencontrés dans les sols alcalins 
Gestion et réhabilitation des sols alcalins  |  Réhabilitation biologique des sols alcalins, un exemple au Niger

Les problèmes rencontrés dans les sols alcalins
C’est donc le jeu de processus chimiques qui va conditionner de très mauvaises caractéristiques physiques des sols. Ceux-ci deviennent pratiquement imperméables, se prennent en masse en séchant empêchant la pénétration des racines et deviennent impossibles à travailler même avec une mécanisation puissante. Une croûte très dure se forme en surface qui empêche la germination et l’émergence des jeunes plants. Les problèmes structuraux s’expliquent essentiellement par le comportement et la distribution des charges autour des particules d’argiles.
En outre, il existe des problèmes secondaires induits par la chimie de la solution du sol. L’asphyxie des sols provoque l’immobilisation de certains éléments (cuivre, zinc…) et donc des carences, notamment en éléments n’ayant pas de forme réduite dissoute. Le fort pourcentage de saturation en sodium réduit d’autant la disponibilité pour les autres éléments sur le complexe d’échange. On peut donc voir des carences en calcium, dans des sols qui paradoxalement présentent de la calcite dans le profil. Enfin, le pH alcalin diminue l’assimilation de nombreux éléments nutritifs par les plantes.