IRD - Suds en ligne : les dossiers thématiques de l'IRD

Les sols, des milieux vivants très fragiles

Les sols sont fragiles

Les recherches de l'IRD et de ses partenaires

La dégradation des sols par salinisation ou alcalisation

La dégradation des sols par salinisation  |  Gestion et réhabilitation des sols salés  |  La dégradation des sols par alcalinisation  |  Le processus d’alcalinisation  |  Les problèmes rencontrés dans les sols alcalins 
Gestion et réhabilitation des sols alcalins  |  Réhabilitation biologique des sols alcalins, un exemple au Niger


Réhabilitation biologique des sols alcalins, un exemple au Niger


Une réhabilitation biologique de sols alcalins sur les bords du fleuve Niger (au Niger) a été tentée par des chercheurs du CIRAD et de l’IRD. Elle consiste à cultiver un fourrage semi-aquatique local sur en submersion des petites parcelles. Ce fourrage, Echinochloa stagnina, est dénommé localement le Bourgou.
Dans son environnement naturel, il est particulièrement adapté aux dépressions argileuses périodiquement inondées lors de la crue du fleuve Niger. Il s’agit d’une plante à forte production de biomasse et à photosynthèse en C4, qui présente un puissant système racinaire fasciculé.

La culture de cette plante est facilitée par l’imperméabilité des sols alcalins qui permet de les maintenir en submersion après construction de petites diguettes. A l’issue d’une année de culture, le caractère alcalin des sols a disparu et l’analyse détaillée en croisant plusieurs types de traceurs permet d’avancer que 85 % de la réhabilitation provient du lessivage du sodium, facilité par le système racinaire, et 15 % provient du fonctionnement propre du fourrage et de son action acidifiante.
La gestion permanente pour éviter une alcalinisation anthropique revient généralement à rééquilibrer la qualité chimique de l’eau d’irrigation. On agit donc sur celle-ci, soit au niveau des canaux d’irrigation soit au champ lors de la percolation, par des apports permettant soit d’augmenter légèrement les teneurs en calcium, soit de diminuer l’alcalinité.

Paysan au bord du fleuve Niger
Le Bourgou (Echinochloa stagnina)